Un nouveau modèle

Le message de Charles de Foucauld est toujours actuel. Être frère de tous les hommes quelle que soit sa religion, quelle que soit sa race, quel que soit ...

Imprimer logo imprimer

Le message de Charles de Foucauld est toujours actuel. Être frère de tous les hommes quelle que soit sa religion, quelle que soit sa race, quel que soit l’endurcissement apparent du cœur.

Charles de Foucauld est allé au fin fond du Sahara rejoindre les plus pauvres pour partager leur vie et assurer une présence chrétienne. Plus que jamais dans notre monde en crise, il est nécessaire, comme lui, d’avoir le cœur ouvert à toute détresse. Dans nos sociétés, nous côtoyons en effet des pauvres en tout genre : jeunes ou adultes à la dérive, étrangers en situation de grande précarité, hommes ou femmes sans abri, personnes âgées isolées, etc...
Comme Charles de Foucauld il est possible d’aider ces personnes par une écoute bienveillante, de tisser des liens d’amitié avec certains, d’agir en soutenant les associations qui œuvrent en leur faveur, notamment en faisant valoir leurs droits ou en dénonçant certaines injustices. Souvenons-nous que Charles de Foucauld, au fin fond du désert, a trouvé le moyen de dénoncer l’esclavage et a racheté des esclaves.

Par rapport à l’antisémitisme et au rejet de l’islam, nous avons à refuser la stigmatisation de ces communautés comme certains courants de pensée nous le proposent. Nous savons qu’elles ont des valeurs à nous partager. Charles de Foucauld en a fait l’expérience. Comme lui, prions pour tous ces hommes de confession religieuse différente et particulièrement pour ceux qui s’entre-déchirent dans certains pays.

Charles de Foucauld avait inventé un nouveau modèle d’évangélisation par sa présence discrète au milieu de ses frères musulmans. Sa manière d’être, disait-il, devait questionner ceux qui le rencontraient et les renvoyer à son maître, Jésus. L’évangélisation explicite viendrait après.

Face à l’incroyance actuelle, ce témoignage par la manière d’être est toujours essentiel. Cependant il y a de nouveaux modèles à inventer pour la transmission de la foi. Faisons confiance à l’Esprit Saint en le priant de nous inspirer. Ne succombons surtout pas au catastrophisme ambiant. Vivons dans la confiance et l’abandon car toute crise trouve une issue même si elle est très grave comme aujourd’hui.

Jacqueline F


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce



2015-2017 © Centenaire de la mort de Charles de foucauld - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13