Faire la volonté de Dieu

De nos jours on le qualifierait de « recommençant ». Et l’on sait avec quelle ardeur les recommençants se livrent à Dieu.
En fait, la foi chrétienne lui est tombée dessus et cela a déclenché en retour, un irrépressible désir de se donner entièrement : « Aussitôt que je crus qu’il y avait un Dieu, je compris que je ne pouvais faire autrement que de ne vivre que pour lui ». (14 août 1901 à Henri de Castries)

Faire la volonté de Dieu